tr en de fr gr bg

KIRKPINAR OIL WRESTLING FESTIVAL

Institutional web site
Home Page Contact
Save
Bülten almak için eposta adresinizi sistemimize kaydebilirsiniz.

Techniques de lutte

Les lutteurs font des efforts pour vaincre leur adversaire en utilisant une ou plusieurs techniques indiquées ci-dessous :

 

1.       ELENSE

Le lutteur a la main droite sur la nuque de son adversaire avec le pouce posé sur sa gorge et ses quatre doigts posés sur sa nuque. Son bras gauche est relâché.

 

2.       TIRPAN

Ce mouvement consiste à faire tomber l’adversaire en frappant avec la partie intérieure de son pied sur la cheville de son adversaire. Il est quelques fois réalisé en même temps que l’elense.

 

3.       KÜNDE

Lorsque l’adversaire est au sol, le lutteur passe un bras devant et un bras derrière lui pour le bloquer.

 

4.       KEMANEDE SARMA

Le lutteur lève son adversaire légèrement, le secoue soit à droite, soit à gauche puis utilise son pied du côté où l’adversaire est incliné pour le faire tomber.

 

5.       KEMANEDE DIŞ KAZIK

Le lutteur passe sa main droite ou sa main gauche sur le « kasnak » extérieur du kispet.

 

6.       BOYUNDURUK

L’attaquant attrape la tête de son adversaire sous son bras et le serre.

 

7.       KAZIK

L’attaquant place ses mains dans le kıspet de son adversaire. Il peut les placer devant ou derrière, le mouvement est alors appelé “iç kazık” ou “ dış kazık”.

 

8.       ÇAPRAZ

Les lutteurs sont face à face. La situation est calme. L’attaquant attrape alors son adversaire par les aisselles et le bloque par son dos. Ce mouvement est appelé « göğüs çaprazı» c’est à dire le “croisé de poitrine”

 

9.       DALMA

Les lutteurs sont face à face. L’attaquant se baisse soudainement pour attraper soit la jambe soit le talon de son adversaire.

 

10.   KÖSTEK

Les lutteurs peuvent être au sol ou debout. L’attaquant attrape un ou les deux pieds de son adversaire, le serre très fort et le fait tomber.

 

11.   SARMA

L’attaquant place son pied dans la partie intérieure du pied de l’adversaire qui est au sol. Il est difficile de se libérer de cette position. Le sarma peut être sur une jambe ou deux. C’est une position où l’adversaire est immobilisé au sol.

Pour s’en sortir, l’adversaire peut, avec une main, pousser le bras de l’attaquant. De plus, il peut attraper le pantalon de l’attaquant avec l’autre main.

 

 

 

12.   SARMAYI SÖKMEK

L’adversaire peut pousser le bras de l’attaquant et attraper la jambe qui le coince pour sortir de la position du sarma.

 

13.   SARMADAN KALKMAK

L’adversaire doit agripper le pied droit de l’attaquant avec sa main droite. Il doit cependant, prendre des forces. Pour cela, il peut poser son genou au sol ce qui l’aidera à se lever.

 

14.   SARMADAN KALKARKEN KALKANI BOZMAK

L’adversaire arrive à se mettre sur son ventre. L’attaquant qui est donc sur son dos va attraper sa jambe pour l’empêcher de se lever.

 

15.   CEZAYİR SARMASI

Dans le sarma algérien, l’attaquant bloque son adversaire par la hanche et non pas par le pied comme dans le sarma turc.

 

16.   SARMADAN DÖNMEK

L’adversaire essaye de passer au dessus de l’attaquant en tirant par son kispet.

 

17.   SARMADAN ÇEVİRMEK

L’attaquant est sur son adversaire. Afin que son adversaire ne s’appuie pas au sol, l’attaquant doit pousser la partie intérieure de sa main et le retourner dans la direction de la main.  

 

18.   YASLAYIP KOL İLE ÇEVİRMEK

Cela consiste à adosser son adversaire pour le retourner ensuite avec son bras.

 

19.   KATIR YULARI BOYUNDURUK

C’est un mouvement réalisé par les lutteurs de manière rare. L’attaquant attrape la tête de son adversaire par derrière, s’incline ensuite en arrière de manière à retourner et ramener son adversaire au sol.

 

20.   TİLKİ KUYRUĞU

Les lutteurs sont au sol, l’attaquant est au dessus. L’attaquant va essayer de passer de la position du sarma à la position du künde. L’adversaire va alors attraper le menton ou l’épaule de l’attaquant en retournant sa main du dessous à l’envers. Puis, il le tire vers le sol. Son objectif est d’empêcher le « künde » de l’attaquant.

 

21.   KEPÇE

Le « kepçe » consiste à placer ses mains entre les jambes de l’adversaire par derrière.

 

22.   KÖPEK KUYRUĞU

C’est la position que prend un lutteur pendant qu’il se libère du sarma. L’attaquant est sur son adversaire qui essayer de se retourner. Pour l’empêcher, l’attaquant agrippe son front, son menton ou sa gorge avec la main du côté où il se tourne et le ramène sur le dos.

 

23.   KAZ KANADI

C’est un mouvement très dangereux. Une fracture du bras est très probable avec quelques fois des dommages du système nerveux du bras.

Il peut être par devant c’est-à-dire que l’attaquant attrape la tête de l’adversaire sous un bras puis passe ses mains sous ses aisselles et les rassemble sur son dos pour l’immobiliser. Il peut aussi être par derrière c’est-à-dire que l’attaquant attrape son adversaire par derrière, passe ses mains sous ses aisselles et les rassemble sur sa nuque pour l’immobiliser.

 

24.   GICIRI BÜKME

Chaque mouvements d’un lutteur fait avec la force des biceps et en montrant sa supériorité à l’adversaire peut être appelé « gıcırı bükme ».

T.C. EDİRNE BELEDİYE BAŞKANLIĞI - Kırkpınar Yağlı Güreşleri Festivali Bilgi ve Dokümantasyon Mrk.
Babademirtaş Mh. Hastane 1 Sok. No:11 22100-EDİRNE +90 284 2134100 info@edirnekirkpinar.com © 2015 All rights reserved. Not allowed to be copied content.
1.058 sn.